Formation

Louvre-Lens, les entreprises et LinkedIn…

Mécénat, événements, privatisation des espaces… Entre le Louvre-Lens et les entreprises se sont tissées des proximités que le musée souhaitait prolonger sur un réseau professionnel comme LinkedIn. Un travail d’orfèvre mené avec Caillé Associés dans le cadre d’un mécénat de compétence reconduit…

LinkedIn, d’accord, mais… ?

Pour y dire quoi ? Quels contenus utiles un musée peut-il proposer à ses contacts sur un réseau professionnel ? Quel ton doit-il employer ? Et quelles erreurs éviter ? Quelle place accorder à cette communication dans la large gamme des outils de communication déployés par le Louvre-Lens ? Comment s’y prendre techniquement ? À quel rythme faut-il publier et de quelle manière ? Autant de questions essentielles, à l’heure où la présence sur les réseaux sociaux est aussi incontournable que complexe – et parfois risquée… Un premier atelier, animé par l’agence début 2019 avec la direction de la communication et le pôle mécénat-privatisations du musée, avait permis de définir les grandes lignes de la stratégie de communication sur les réseaux sociaux à destination des entreprises.

Action !

Restait à passer de la théorie à la pratique, d’où l’organisation d’une journée de formation-action le 6 mars dernier, animée par Jean-Christophe et Pascal destinée à tous ceux qui seront amenés d’une manière ou d’une autre à intervenir sur la page LinkedIn : pôle mécénat, pôle médiateurs, direction de la communication, du développement et de l’événementiel, chargé(e)s de mécénat, responsable de la communication digitale… La date ne doit rien au hasard : à un peu moins de trois semaines de l’ouverture de l’exposition temporaire consacrée à Homère, le moment était idéal pour proposer une journée axée sur la promotion d’un événement réel. Et pour jouer un peu avec les héros de L’Iliade et de L’Odyssée… Au menu de la journée, une série d’objectifs opérationnels : arrêter la ligne éditoriale du musée, créer la page, travailler et planifier une première salve de contenus éditoriaux en prenant en compte les atteintes aux publics ciblés.

Bilan de la formation ?

Beaucoup de bonne humeur dans une atmosphère cela dit studieuse, une page créée (presque) conçue en direct, la recherche partagée d’un ton, d’un style identitaire et un premier calendrier éditorial, affiné en aval avec les équipes du musée. Et un certain nombre de jeux de mots indéfendables “… alors, on n’attend pas Patrocle ?”…

 

Bien sûr, entreprises suivez avec assiduité Louvre-Lens sur LinkedIn… Vos avis nous intéressent !

Auteur


Jean-Christophe Piot

Jean-Christophe Piot

Consultant - Rédacteur partenaire